L' Assurance emprunteur... c' est quoi ?

Plusieurs raisons justifient de souscrire une assurance emprunteur et le choix de l'organisme prêteur ne s'improvise pas. Il faut prendre le temps de comparer les tarifs, les garanties et les franchises proposés par les différents assureurs.

 

Elle sert à garantir le remboursement d’un emprunt en cas d’invalidité, de maladie ou de décès. Quand il s’agit d’un prêt immobilier, un établissement bancaire ou autre prêteur exige souvent de l’emprunteur qu’il ait souscrit une assurance de prêt. Cette démarche n’est pas obligatoire par la Loi et toute personne dispose du droit de souscrire au contrat d’assurance emprunteur de son choix ; c’est ce qui est appelé la "délégation d’assurance". Il peut s’agir d’une banque, mais aussi d’un assureur privé, d’un courtier, d’une mutuelle, d’un établissement de prévoyance ou autre organisme financier. Les garanties proposées doivent obligatoirement être équivalentes à celles que proposent les banques.

 

Note: la souscription à une assurance emprunteur doit se faire simultanément à la demande de prêt. Elle peut prendre effet à la signature de l’offre ou encore au déblocage des fonds. Elle prend fin lorsque le prêt a été entièrement remboursé.

 

Quelles sont les garanties à rechercher dans une assurance emprunteur ?

Déjà, la garantie décès doit être incluse (obligatoire) dans les garanties de toute assurance de prêt immobilier et être soumise à un âge limite d’environ 65 ans. Elle implique que l’assureur devra verser à l'organisme prêteur la partie du capital encore due, en cas de décès du souscripteur. Viennent ensuite la garantie PTIA et les garanties d’invalidité (IPP, ITT, IPT). Il existe aussi une garantie pour protéger l’emprunteur contre les risques reliés à la perte d’emploi. La durée de la couverture peut varier d’un contrat d’assurance à l’autre.

 

● La garantie PTIA assume le remboursement du prêt immobilier si l’emprunteur se trouve dans l’incapacité (totale et définitive) d’exercer son métier ou sa profession.

● La garantie IPT prend en charge le remboursement lorsque le taux d’invalidité est supérieur ou égal à 66 %.

● La garantie ITT prend le relais des échéances du crédit quand l’emprunteur ne peut plus travailler suite à un accident ou à une maladie. Cette garantie se termine à la reprise des activités.

● La garantie IPP complète la IPT et fonctionne sur le même principe, sauf qu’elle s’applique à un taux d’invalidité se situant entre 33 et 66 %.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© RIVIERA CONSEILS & FINANCEMENTS